PARTENAIRES

 Le Conseil départemental a plusieurs compétences, obligatoires ou volontaristes. La plus importante est historiquement celle qui concerne les solidarités. La loi du 27 janvier 2014 désigne le département comme "chef de file" en matière d'aide sociale, d'autonomie des personnes et de solidarité des territoires.

ARS : Agence Régionale de Santé. L’ARS a pour mission de gérer et organiser la répartition du dispositif du secteur médical (hôpitaux) et du secteur médico-social (hepad, foyer d’hébergement, mas, etc.) ainsi que les moyens qui y sont affectés.

 ANESM : agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services médico-sociaux. Les deux principales missions de l’Agence sont de fournir aux Etablissements Sociaux et Médico-Sociaux (ESMS) les conditions pour que l’évaluation de leurs activités et de la qualité de leurs prestations soit mise en œuvre et que les autorités  qui les ont autorisées soient destinataires de ces résultats. Elle réalise et diffuse notamment des recommandations de bonnes pratiques professionnelles à destination des établissements.
 

Association Nationale pour la Formation permanente du Personnel Hospitalier. L’ANFH est un "Organisme Paritaire Collecteur Agréé" en charge de collecter les fonds de la formation professionnelle continue et de financer la formation des agents des établissements publics. L’ANFH est agrée par le Ministère de la Santé. L’association gère les fonds consacrés à la formation d’environ 900 000 agents exerçants près de deux cents métiers différents.
 

 Fédération Hospitalière de France. La FHF remplit une triple fonction de promotion de l’hôpital public et des établissements médico-sociaux, d’information et de formations des professionnels et de représentation des établissements. La FHF est aussi un lieu où s’élaborent de nouvelles propositions destinées à alimenter le débat législatif.
 

 Gepso. Groupe National des Etablissement Publics sociaux et médico-sociaux. Le GEPSo est la seule association composée uniquement  d’établissement et de services publics sociaux. L’association s’est donné pour objectif la promotion du service public social et médico-social selon la philosophie qui a porté la rédaction de la loi 2002-2 portant rénovation de l’action sociale et médico-sociale.


 C.G.O.S. Depuis 1960, le C.G.O.S, association loi 19010 à but non lucratif, a pour mission de mettre en œuvre et de gérer l’action sociale en faveurs des agents en activité ou retraités des établissements publics sanitaires, sociaux et médico-sociaux adhérents. Agréé par le ministère de la Santé, le C.G.O.S est chargé de la mutualisation et de la gestion de ces contributions de manière associative par des représentants du personnel et des représentants de l'administration hospitalière.